Archives 2016

OCTOBRE

Bonjour à tous et à toutes 

Pour l’information des adhérents et amis d’Eau-Secours-Briançonnais, voici une séquence d’articles qui se sont succédé récemment dans le Dauphiné Libéré (DL) sur le thème de la DSP – assainissement dans le Briançonnais.

Suite à l’information donnée lors de notre réunion publique du 8 août dernier par M. Fardella (à savoir la demande par la SEERC d’un dédommagement d’1,2 million d’euros pour l’année 2015 et la même chose pour 2016 au motif de la non-application de la clause de réévaluation des prix, demande refusée par la CCB, après quoi la SEERC a assigné la CCB devant le Tribunal administratif …), plusieurs articles sont parus dans le DL, à commencer par celui du 9 octobre 2016 relatant les tensions très vives entre la CCB et la SEERC, avec le point de vue d’ESB : voyez le 1er document joint.

Agacé certainement par cette publicité tapageuse et gênante, le président de la SEERC M. Madiec a fait fort : il est venu jusqu’à Briançon ! Présentant ce déplacement comme un évènement exceptionnel et  « entouré de ses conseillers », il  a mis en scène une conférence de presse empreinte de gravité très … grave, dont le DL s’est fait largement l’écho le 14 octobre : voyez le 2ème document joint.

Cette interview nous a indignés. En réponse, nous avons rédigé, collectivement au sein du conseil d’administration d’ESB, un Communiqué (voyez ci-dessous) que nous avons adressé au DL préalablement contacté et d’accord. Quelle ne fut pas notre surprise de lire le communiqué publié par le DL le 20 octobre (voyez le 3eme document joint, vous pourrez comparer  …) : sans commentaires de notre part !

Par ailleurs, la CCB nous a indiqué qu’ils allaient « répondre au tissu de mensonges » propagé par la SEERC : à la date d’envoi de ce mail, le DL n’avait pas encore publié de réponse de la CCB, donc à suivre …

Ainsi, les avocats sont lâchés et, ça, c’est un terrain où la Lyonnaise des Eaux se sent chez elle ! Nous, nous restons sidérés par l’arrogance de la SEERC – Lyonnaise des Eaux – SUEZ après toutes ces années de manœuvres dilatoires, d’habiletés procédurières … et de mépris pour les usagers.

Nous serons attentifs à la réaction de la CCB face au comportement de son délégataire la SEERC. Les décisions qu’elle doit prendre sont graves et imposent l’appui de tous élus communautaires qui ont travaillé de près, de loin (… ou pas du tout, ce qui est le cas du plus grand nombre) sur ce dossier. Nous comptons sur eux pour assurer (avec l’avocat et le conseil de la collectivité) la défense des intérêts des usagers pour un service public de qualité et de prix justifié. Nous espérons que les bisbilles politiques et personnels au sein de la CCB n’entraveront pas les débats sereins qui devraient avoir lieu et que nous attendons depuis 10 ans !   

Vous pouvez compter sur notre mobilisation, et la vôtre sera probablement bien utile dans les prochains temps. 

N’hésitez pas à nous adresser vos commentaires et questions et votre adhésion pour 2016 si vous ne l’avez déjà fait !

Le Communiqué que nous avons transmis au DL, le 17 octobre en réponse à l’interview de M. Madiec et qui n’a pas été publié en l’état

 » L’heure est grave » : à cause de qui ?

Dans le Dauphiné Libéré du 14 octobre 2016, nous avons découvert avec stupeur les propos de M. Madiec, président de la SEERC (groupe Lyonnaise des Eaux – SUEZ).

Le discours de M. Madiec se caractérise par son cynisme, le déni total des insuffisances et des manœuvres de sa société, et une agressivité insupportable. Charger en bloc la CCB est non seulement inélégant mais en plus évidemment faux. La venue de M. Madiec, pour pleurer en conférence de presse, est un simple coup de com’ … pour que, dans le même temps, il lâche ses avocats.

A noter que le mot d’usager n’apparait nulle part dans la déclaration de M. Madiec. Il n’y attache à l’évidence aucune importance. Pour nous, ce sont les usagers de l’assainissement dans le Briançonnais qui comptent. Ce sont eux qui, en finale, payent l’addition ! Addition que la SEERC veut toujours plus lourde. Plus 20%, cette fois-ci !!  D’un côté on pousse l’usager à économiser l’eau (et donc l’assainissement) avec notamment la pose de compteurs, de l’autre le délégataire veut verrouiller et garantir son chiffre d’affaires. Cherchez l’erreur !

Nous proposons à M. Demongeot (directeur général adjoint de la Lyonnaise des Eaux – SUEZ, à Paris), qui est en réalité depuis un an l’interlocuteur de la CCB dans cette affaire (et non pas M. Madiec), de tenir avec lui, en présence de journalistes, un débat point par point sur ce qui est avancé dans cet interview. Nous tiendrons les usagers informés des suites qu’il donnera à cette proposition.

Nous appelons la population et tous les élus à se mobiliser pour la défense des services publics au juste prix, qui sont de plus en plus bafoués ».

SEPTEMBRE

Le temps passe … et il se passe des choses sur les fronts de l’assainissement (le contrat de DSP entre la CCB et la SEERC – Lyonnaise des Eaux) et de l’eau (les compteurs au Monêtier).

Pour en savoir plus, lisez le document attaché ICI. C’est le compte-rendu de la réunion publique que nous avons tenue le 8 août dernier au Monêtier, à laquelle l’assistance était nombreuse !

Nous continuons (et continuerons) à suivre très attentivement le développement de ces sujets qui vous concernent et dont vous supportez les conséquences.

A notre demande, nous rencontrerons dans les prochains jours M. Fardella, président de la CCB, pour évoquer avec lui les conséquences des positions agressives de la SEERC – Lyonnaise des Eaux.

Nous vous tiendrons informés.

MAI

Veuillez trouver en cliquant sur les liens :

1/ le Compte rendu (lire) de notre Assemblée Générale du 19 mai 2016.

Nous vous invitons à ouvrir ce document et à le lire : il contient un résumé de l’actualité sur les sujets qui nous préoccupent et des positions prises par l’association. Vos commentaires et suggestions seront bienvenus. Vous verrez aussi que les bonnes volontés pour participer effectivement à nos travaux seront également bienvenues.

2/ le compte rendu (lire) de l’intervention de Mr Merle (SPL-ESHD) rédigé par un adhérent présent lors de cette AG.

Nous avons toujours besoin de montrer que nous sommes nombreux. Pour cela, parlez en autour de vous, pour convaincre ceux qui ont pu se lasser pendant ces 10 années de bataille ! Les enjeux liés à l’Eau et à l’Assainissement se déroulent sur le long terme, et sont d’actualité maintenant !

Pour vous en dire plus, pour échanger avec vous, nous vous proposons une réunion publique :

le lundi 8 août 2016 à Monêtier à 18h30

(salle du Lautaret, à 50m à droite de la pharmacie)

Mr FARDELLA, Président de la Communauté de communes (CCB) a accepté notre invitation et nous donnera les toutes dernières informations sur la renégociation du contrat de DSP Assainissement avec la SEERC – Lyonnaise des Eaux. Il pourra aussi nous faire part de sa vision des conséquences de la Loi NOTRE sur l’organisation à venir de la distribution d’Eau dans nos communes.

Réservez la date, nous vous attendons nombreux, parlez-en autour de vous !

FEVRIER

Des nouvelles de l’action de l’association (Arc’Eau) du consultant pour la CCB! Patrick Du Fau de Lamothe sur ses Terres d’Arcachon .

Le nouveau président de l’association Arc’Eau, (Patrick Du Fau de Lamothe) qui veille à la bonne gestion de l’eau potable sur le Bassin et a notamment réussi à faire reconnaître la caducité du précédent contrat entre la Cobas (CCB Locale) et Veolia (lire ci-dessous), assistait jeudi soir au Conseil municipal d’Arcachon. Patrick du Fau de Lamothe, conseiller régional EELV sortant, qui vit désormais à Lège Cap-Ferret, n’a pas manqué de lancer une petite pique à la présidente de la Cobas, Marie-Hélène des Esgaulx, (notre Fardella) sénatrice maire LR de Gujan-Mestras :

« Arc’Eau (ESB) a réussi à envoyer deux de ses administrateurs, Anne-Laure Bedu et Vital Baude, à la Région. Alors que Marie-Hélène des Esgaulx n’a même pas un élu de l’arrondisse ment au Conseil régional » Les relations promettent quelques tensions

L’eau du robinet devrait être moins chère en 2016

COBAS La présidente de l’agglomération a signé hier le nouveau contrat avec Veolia

« Ce nouveau contrat n’a plus rien à voir avec l’ancien. Je ne veux plus en entendre parler ». La présidente de la communauté d’agglomération du Sud Bassin(Cobas), Marie-Hélène des Esgaulx, sénatrice-maire de Gujan-Mestras, met tout de suite les choses au point.

Même si Veolia est de nouveau le délégataire du service public de l’eau potable du Sud Bassin.

« Volonté de transparence »

Entourée du Directeur général Eau France Veolia, Alain Franchi, du directeur commercial et du développement, François Riera, et du directeur zone grand ouest, Olivier Bret (qui devient aussi le président de la nouvelle société créée pour le sud Bassin,So’Bass), Marie-Hélène des Esgaulx rappelle l’histoire : son élection en avril 2014, la création d’une société adhoc sur l ’eau, présidée par l’élu du Teich Cyril Socolovert, la fin anticipée de l’actuel contrat de Veolia (de quarante ans) en avril dernier et le lancement d’une nouvelle procédure de délégation de service public.

« Ils se sont beaucoup battus, ce n’était pas gagné », jusqu’au choix du nouveau délégataire…Veolia(1). Mais le Veolia nouveau est « différent ». C’est le DG Alain Franchi qui le dit : « Avant, on rendait le même service à tout le monde. Aujourd’hui, l’attente des citoyens n’est plus la même, ils deviennent exigeants et veulent intervenir dans la prestation et le choix ».

« Le nouveau contrat a été négocié au plus juste, avec une volonté de transparence qui faisait peut-être défaut », convient la présidente de la Cobas :

« L’agglomération endosse aujourd’hui pleinement son rôle pour s’assurer au quotidien du respect du contrat ». La Cobas a d’ailleurs recruté un ingénieur pour suivre ce dossier. ça ne vous rappelle rien ?

« Ce qui se fait de mieux »

Dans le détail, le nouveau contrat de DSP est signé pour 12 ans, une marque et une société So’Bass sont créées (2), avec deux sièges pour la Cobas (la présidente elle-même et Cyril Socolovert), pour « une nouvelle gouvernance ». « Nous travaillons dans l’intérêt général, pour le meilleur prix, l’eau est un bien précieux, au service de tous »insiste Marie-Hélène des Esgaulx.

Avec ce nouveau contrat, le prix de l’eau devrait baisser de 55 euros pour 120m3,« 10% de moins au bas de la facture,visible au premier semestre 2016 ». Le télérelevé des compteurs doit être déployé auprès de tous les abonnés(4000compteurs):« Cela permettra aussi de traquer les fuites d’eau sur les 1 000 km de réseau ». 6 000 branchements doivent être renouvelés dans les cinq ans, puis 150 par an, soit 7 050 branchements nouveaux d’ici à la fin du contrat.

« Ce service est un concentré de ce qui se fait de mieux »assure le DG de Veolia.

(1) L’association Arc’Eau dénonçait la caducité du précédent contrat conclu pour quarante ans.

(2) So’Bass aura un accueil client, 18, rue Jehenne à Arcachon

 

JANVIER

« A tous nos adhérents et amis nos meilleurs voeux pour une bonne année 2016.

Avec vous nous souhaitons la conclusion prochaine de la renégociation du contrat DSP assainissement dans les meilleures conditions pour les usagers.

Pour cela l’implication et la vigilance de nos élus communautaires doivent encore se renforcer. A suivre de près avec votre soutien et votre adhésion pour 2016….. »

Bulletin d’adhésion ici

REGLEMENT DES FACTURES D’EAU

Bonjour à vous tous

Cette année nos factures Eau et Assainissement sont arrivées, début janvier, à Monêtier et St Chaffrey

La facture fixe la date limite du règlement au 15 février.

Comme chaque année depuis la signature du contrat de DSP assainissement avec la SEERC, pour manifester notre mécontentement persistant devant ce contrat injuste et opaque, nous nous retrouverons à Monêtier pour payer nos factures ensemble.

Pour les adhérents de La Salle, qui n’auraient pas encore fait leur règlement vous pouvez vous joindre à nous.

Pour tous les autres c’est aussi un moment convivial pour partager la galette autour d’un « pot » et prendre les dernières nouvelles sur le sujet qui nous préoccupe toujours: la signature de l’avenant n° 2 qui doit apporter des améliorations conséquentes pour l’usager.

Nous vous proposons 2 rendez vous :

1 er Rendez vous le jeudi 21 janvier 2016 de 17h30 à 19h salle du Lautaret à Monêtier (à droite de la pharmacie)

2 eme Rendez vous le mardi 9 février 2016 de 17h30 à 19h salle du Lautaret à Monêtier

Vos chèques seront déposés entre le 10 et le 15 février

Comme d’habitude venez avec vos chéquiers et vos factures.

Nous ferons 2 chèques:

– 1 chèque pour l’eau à l’ordre du Trésor Public

– 1 chèque pour l’assainissement à l’ordre de la SEERC.

Avant le 15 février nous irons porter :

– l’ensemble des chèques de l’Assainissement à la SEERC à Briançon, accompagné d’une lettre de protestation.

– et les chèques de l’Eau à la perception à Monêtier.

Soyons nombreux à continuer l’action ! Vous pourrez aussi régler votre cotisation pour 2016 (bulletin d’adhésion ici)